Coup franc « spécialisé » relancé à l’Inter

    28
    0

    Dans le passé, il y avait une période où l’Inter recevait un coup franc, les fans étaient inquiets de savoir qui le prendrait car sur le terrain il y avait Luis Figo, Adriano, Alvaro Recoba, Marco Materazzi, Juan Veron et Sinisa Mihajlovic, tous sont les grands coups francs de la Serie A et même du football européen. Puis vint le règne de Zlatan Ibrahimovic, qui envoya surtout ses coups francs dans le mur adverse. Ce n’est pas quand Ibra est parti et Wesley Sneijder est arrivé à Giuseppe Meazza à l’été 2009, les coups francs ont repris ici.

    Mais depuis Sneijder début 2013 jusqu’au début 2020 (Christian Eriksen est arrivé), les coups francs se sont éteints à l’Inter. Les finales de l’EURO 2020 ont de nouveau été témoins de l’incident d’Eriksen, alors qu’un autre penalty de l’Inter arrivait à échéance. Mais en attendant qu’Eriksen soit autorisé à jouer en Serie A, entre les mains de l’entraîneur Simone Inzaghi avait Calhanoglu et le défenseur Dimarco.

    Calhanoglu est le deuxième expert européen des coups francs, derrière Messi.

    Le but de Dimarco contre la Sampdoria est une digne récompense de ses efforts personnels. Dimarco a grandi à l’académie de l’Inter mais est prêté partout depuis 3 ans. Ce n’est que lorsque Dimarco a joué si brillamment à l’arrière gauche à Vérone la saison dernière (5 buts, 5 passes décisives en Serie A), qu’il a maintenant été promu dans la première équipe de l’Inter. Dans le passé, l’Inter a laissé de nombreux talents du club devenir des stars sous d’autres couleurs, généralement les cas de Leonardo Bonucci et Nicolo Zaniolo, maintenant ils ne peuvent plus répéter cette erreur avec Dimarco.

    Rappelez-vous que lorsque Dimarco a tiré un coup franc contre la Sampdoria, Calhanoglu se tenait juste à côté, ce qui signifie que le milieu de terrain turc a donné à son junior le droit de tirer le coup franc. Et Calhanoglu n’est pas un playboy ! Depuis la saison 2013/14 jusqu’à maintenant, Calhanoglu a marqué 14 buts sur coup franc. Pendant ce temps, le seul joueur à avoir marqué plus de coups francs que Calhanoglu dans le top 5 des championnats européens était… Lionel Messi. D’autres coups francs célèbres comme Paulo Dybala, Miralem Pjanic et Cristiano Ronaldo ont tous perdu contre Calhanoglu !

    En ajoutant Dimarco, le premier joueur italien à marquer un coup franc pour l’Inter depuis Mario Balotelli en 2009 (buts contre Bologne et Rubin Kazan), avant même le retour d’Eriksen, l’Inter avait encore deux experts sur les coups francs. Ainsi, Dimarco est gaucher et Calhanoglu est droitier, ce qui convient à de nombreuses distances et angles de prise de vue différents.

    Les coups francs spectaculaires étaient la spécialité de l’Inter, jusqu’à ce qu’ils disparaissent longtemps, puis reprennent vie. N’oubliez pas qu’en plus de jouer bien et régulièrement, l’Inter devra également rivaliser avec acharnement en Ligue des champions, qui est une arène où les coups francs peuvent changer l’histoire (comme le coup franc de Ronald Koeman en finale. Coupe C1 1991/92 ).

    .

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici