Accueil Scène Sportive Giggs a été reconnu coupable d’avoir déshabillé et expulsé sa petite amie...

Giggs a été reconnu coupable d’avoir déshabillé et expulsé sa petite amie d’un hôtel

27
0

Fin avril dernier, Giggs, alors encore sélectionneur du Pays de Galles, a été « touché » par la police de Manchester. Le chef militaire de 47 ans a eu des ennuis parce qu’il y avait des preuves qu’il avait violé et agressé son ex-petite amie Kate Greville à son domicile en novembre dernier. En outre, Giggs aurait également attaqué la sœur de Greville, Emma, ​​la blessant gravement à la fois physiquement et mentalement.

Lors du procès qui s’est tenu le 28 avril 2021, Giggs a nié toutes les allégations et affirmé qu’il était totalement innocent. Cependant, les derniers développements montrent que les choses ne sont pas si simples lorsque le tribunal constate que Giggs enfreint divers codes de conduite. Plus précisément, Giggs interdit à sa petite amie de sortir dîner avec d’autres personnes ou de nouer des relations sociales.

En outre, il a menacé d’envoyer un e-mail aux amis et à la famille de Greville pour révéler les détails des moments où ils se sont « amusés » ensemble. Giggs a même jeté toutes les affaires de Greville hors de la maison après s’être méfié de son ex-petite amie et avoir posé des questions sur les relations avec d’autres femmes.

Plus sérieusement, après une vive dispute à l’hôtel Stafford (Londres), l’ancien joueur élu numéro 1 de l’histoire de MU a donné un coup de pied dans le dos, a jeté ses bagages et a expulsé Greville de la pièce à poil.

Après une audience de 30 minutes, la juge Hilary Manley a prolongé la caution de Giggs, à condition qu’il ne soit pas autorisé à contacter les sœurs Greville, ou à toute adresse où elles résident. Selon le calendrier, Giggs continue de comparaître devant le tribunal les 8 octobre 2021 et 24 janvier 2022.

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici