L’UEFA organisera-t-elle une demi-finale concentrée de Ligue des champions ?

    46
    0

    En marge du tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des champions 2021/22, l’UEFA prépare également le congrès qui se déroulera les 9 et 10 septembre à son siège de Nyon (Suisse). L’avenir du football européen doit être débattu avec les clubs, les fédérations, les joueurs et même les supporters. Avec l’ambition de prendre des décisions dans les plus brefs délais, l’UEFA a soulevé trois questions considérées comme les plus urgentes, qui devraient être approuvées prochainement.

    D’abord, vers un fair-play financier moins compliqué. C’est-à-dire que l’UEFA révisera et modifiera certaines choses concernant le « plafond salarial » et la « taxe de luxe ». Fréquente dans le sport professionnel américain, cette réglementation oblige ceux qui franchissent le seuil à payer une pénalité financière qui est ensuite redistribuée à tous les participants. « Nous avons tous convenu que l’UEFA avait besoin de quelques changements avec un système minimal et fonctionnel. Nous sommes actuellement en pourparlers pour convenir d’une nouvelle loi sur le fair-play financier », a déclaré Theodore Theodoridis, PDG de l’UEFA.

        La Ligue des champions organisera-t-elle une demi-finale concentrée comme la saison 2019/20 affectée par la pandémie de Covid-19 ?

    Deuxièmement, prévoyez d’organiser une demi-finale ciblée de la Ligue des champions. Le 28 mai, le président de l’UEFA Aleksander Ceferin a évoqué cette idée. « Nous avons étudié cette proposition très attentivement. En raison du calendrier, l’idée d’une demi-finale centralisée (organisée comme une Coupe du monde) est difficile à mettre en œuvre avec d’autres tournois. Car l’UEFA ne veut pas occuper les week-ends des ligues nationales. Nous avons un samedi pour la Ligue des Champions. Ainsi, l’UEFA peut étudier l’organisation des demi-finales en une semaine. C’est comme le Super Bowl européen. Chaque année, nous aurons un événement spécial autour de ce match. Sera très intéressant. Mais nous remporterons deux journées importantes pour les clubs et la télévision (demi-finales retour). Certaines personnes le soutiendront, d’autres non. Mais nous discuterons », a ajouté M. Theodoridis.

    Troisièmement, limitez le nombre de contrats de joueurs dans les clubs. L’UEFA n’est pas un décideur mais encourage les fédérations à être proactives dans ce domaine. Car avoir trop de joueurs sous contrat dans chaque club n’est pas nécessaire. En Ligue 1, chaque club compte en moyenne 37 joueurs sous contrat. Cela provoque de grandes difficultés pour les clubs lorsqu’ils tombent dans une crise économique due à la pandémie de Covid-19, par exemple.

    En outre, M. Theodoridis a également souligné que le fait que le Real, le Barça et la Juventus continuent de participer à la Ligue des champions cette saison prouve que le projet de Super League touche à sa fin.

    .

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici