Accueil France Lyon, le cauchemar de Monaco

Lyon, le cauchemar de Monaco

24
0

Il y a dix ans, lors de la dernière manche du Championnat de France 2010/11, alors que Lyon terminait définitivement troisième et remportait un ticket pour la Ligue des champions, il était venu en tant qu’invité à Louis II, où Monaco devait gagner. Relégation réussie. Cependant, le Master qui ne respecte pas dans un match n’est qu’une procédure pour eux. Lyon s’est imposé 2-0, obligeant Monaco à faire ses adieux à la Ligue 1 en tant que … l’équipe reléguée avec le score le plus élevé de l’histoire du tournoi (44 points).

Et lors du match du 35e tour dans la matinée, également à Louis II, Lyon a de nouveau rendu Monaco amer. Le match a parfaitement commencé avec le premier but de Kevin Volland à la 25e minute, mais l’entraîneur Niko Kovac et ses professeurs ont de nouveau perdu. Le but de dernière minute du remplaçant Rayan Cherki a non seulement permis à Lyon de réduire l’écart avec Monaco à 1 point, suscitant ainsi l’espoir d’atteindre le Top 3 (avec des billets pour la Ligue des champions la saison prochaine) mais aussi de retirer Monaco de la course au championnat. « Tenir l’or pour laisser tomber l’or », les professeurs et les étudiants de Niko Kovac ne s’en veulent qu’à eux-mêmes.

Lyon a réduit l'écart avec le Top 3 à 1 point après être monté en amont pour battre Monaco

Il convient de souligner que Lyon a dû être hors jeu à la 70e minute après que le milieu de terrain en tête du jeu Maxence Caqueret a reçu un deuxième carton jaune pour une faute sur Tchouameni de Monaco. Cependant, non seulement n’a pas profité de l’avantage des gens, l’équipe de l’entraîneur Kovac était également 2-1 derrière après le but de Marcelo à la 77e minute. hôte. Puis à la fin Monaco a perdu 2-3 et maintenant le championnat de Ligue 1 n’est plus qu’une course à double sens entre Lille et le PSG. Ces deux équipes ont progressé alors que plus de Monaco ont respectivement 5 et 4 points.

Un autre point à noter dans ce match chaud est que l’arbitre Clement Turpin a dû tirer un total de 5 cartons rouges. En plus d’un carton rouge pour Caqueret à la 70e minute, M. Turpin a également disqualifié quatre autres joueurs après une bagarre dans le temps additionnel, dont Mattia De Sciglio et Marcelo de Lyon et Pietro Pellegri, Willem Geubbels de Monaco. Avec les deux équipes, ce sont de grosses pertes pour les prochains tours. Car Lyon et surtout Monaco ont de nombreuses blessures ainsi qu’une infection au Covid-19.

«Nous ne parlons pas de la course au championnat. C’est une guerre entre le PSG et Lille. Monaco tente actuellement de terminer troisième », a admis l’entraîneur Kovac après avoir perdu Lyon.

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici