Messi et 30 minutes pour découvrir la France

    63
    0

    Fidèle à la nature du propriétaire d’un article de marque, Mauricio Pochettino chérit extrêmement Messi. Il n’a pas jeté son camarade dans la bataille féroce, mais l’a seulement laissé entrer sur le terrain lorsque le jeu a été organisé.

    Ce n’est qu’alors qu’il arriva au public d’assister à un spectacle rare. Messi portait une tenue différente du Barça et devait s’asseoir sur le banc. Peut-être même que trouver un sujet pour discuter avec des collègues est difficile pour La Pulga, en raison à la fois de la barrière de la langue et de la nature introvertie. Heureusement pour Messi, Paredes et surtout Ander Herrera ont travaillé dur pour lui parler tout au long de la séance, puis ont rejoint le terrain à la 66e minute.

    Pochettino ne veut pas que le cluster MNM (Messi-Neymar-Mbappe) devienne un boom des réseaux sociaux. Messi a donc remplacé son frère Neymar à la 66e minute, quelques minutes seulement après que Mbappe ait marqué son deuxième but contre Reims.

    Le moment historique pour le PSG et la Ligue 1 est enfin arrivé, le meilleur joueur du monde a foulé la pelouse française. Même les fans de l’hôte rémois n’ont pu s’empêcher de applaudir pour accueillir cette superstar emblématique.

    Le grand Messi, habitué à la grandeur du stade de 100 000 places du Camp Nou, va désormais devoir s’adapter aux stades « provinciaux » de seulement 20 000 places comme le stade Auguste Delaune.

    Messi montre quelques mouvements de base de balle sur le terrain français

    30 minutes sur le terrain, Messi n’a pas trop de paramètres en suspens. 26 touchés, 21 passes (95% de précision), 1 dribble, 1 coup au visage et 1 phase… prise de photos. Oui, prends des photos.

    Messi a pris une photo avec le fils de son adversaire

    Le charisme de Messi en fait un spectacle intéressant. Après le match, le gardien de Reims Predrag Rajkovic a approché la superstar de 34 ans, ne demandant pas de changement de maillot, mais demandant une photo. Mais Rajkovic n’a pas voulu partager le cadre mais a donné cette satisfaction à son fils. Une très belle compétition que Messi ne verra peut-être jamais en Liga.

    Messi et la photo prise avec le garçon Rajkovic apportent un sentiment de paix. La Ligue 1 l’a accueilli avec tendresse, sincérité et affection.

    Parlant de son élève, Pochettino avec enthousiasme : « Messi est très bon. Je suis heureux de le voir faire ses débuts au PSG. C’est une étape importante pour Messi. Il est loin d’avoir atteint son meilleur niveau mais il est toujours en bonne forme. Entraînement très bien. Messi sera certainement meilleur après le rassemblement de l’équipe nationale. Nous attendons le meilleur Messi. »

    .

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici